Arrêt sur image : "Croyances populaires et paranormal"

Arret sur image rationnalite et irrationalite

Nous sommes submergés d'images au quotidien: photos de presse, publicités, bandes-dessinées, art, ... Mais nous ne prenons pas toujours le temps de les observer. Beaucoup d’entre-elles sont chargées de sens. Que veulent-elles nous dire ? Quels messages véhiculent-elles ?

Les conférences d’« Arrêt sur Image » se dérouleront en deux temps et auront pour objectif de faire le lien entre une image analysée et une question d’actualité :

  1. Analyse de l’image : lecture d’image, remise en contexte, identification des personnes/objets, ...
  2. Présentation du sujet : à partir de cette image, un sujet est développé : question d’actu, de société, d’économie, … suivi d’un débat.

Qu’il s’agisse du mouvement des étoiles dans le ciel ou du fonctionnement de l’horloge à pendule, l’histoire montre que l’Homme a toujours voulu comprendre le monde qui l’entoure. Au moyen de calculs et d’expérimentations, ce dernier a sans relâche tenté de se saisir de notre Univers. Pour trouver des réponses à nos questions, un réflexe est de se tourner vers la science. Afin de comprendre un phénomène inexpliqué, il suffirait d’établir une démarche scientifique, afin de pouvoir constater, calculer et objectiver le phénomène. Or, c’est déjà à ce stade du processus que les choses se corsent...

En effet, nous sommes dotés de toute une série de concepts intuitifs : je ressens la chaleur, l’intensité lumineuse, le son, ... pour objectiver ces sensibilités, il faut absolument les mettre en lien avec des paramètres pertinents pour les mesurer. Dans ce processus, la rationalité devient alors ce lien essentiel entre mesures et modèles prédictifs qui tiennent de notre représentation du monde. Cependant, les sujets plus sensibles, voire tabous, échappent parfois à cette rationalité. Que penser de toute la sphère paranormale ? Les fantômes sont-ils expliqués scientifiquement ? Il en va de même pour les médecines alternatives : l’acuponcture est pratiquée depuis des millénaires, mais quelle est sa valeur scientifique ? Que peut-on dire des rebouteux et autres « soulageurs » qui œuvrent encore aujourd’hui ? 

Avec Avec Pasquale Nardone, professeur de physique à l’ULB. Spécialiste de l’histoire des sciences. 

Afin de respecter les mesures sanitaires, le nombre de places est limité, les réservations obligatoires et le port du masque requis durant la soirée. Le Covid Safe Ticket n'est pas demandé. Merci de votre compréhension.

t.gilacampos@mocluxembourg.be

Mutualité chrétienne Rue Pierre Thomas 10r, Bastogne