Observatoire politique  : "Utilisation du numérique dans les communes"

Observatoire politque numerique

Le numérique et la digitalisation de la société provoquent de multiples transformations: les sociabilités, le rapport au temps, à l’espace, le travail, la création et le partage des savoirs, l’accès aux services et aux administrations, les modèles économiques se trouvent aujourd’hui bouleversés. Les citoyens et notamment les « digital natives » sont désormais des « citoyens connectés », de plus en plus informés, de plus en plus habitués au paiement en ligne, chatbot, formulaires intelligents, réseaux sociaux et autres technologies mobiles. Les citoyens, likent, partagent, commentent et commandent de plus en plus en ligne.

Les administrations communales ne dérogent pas à la règle et vont devoir s’adapter à cette évolution de la société.  C’est dans ce contexte que le secrétaire d'Etat à la Digitalisation et chargé de la simplification administrative, Mathieu Michel, a déjà annoncé la mise en place d'un passeport administratif d'ici 2023. Le risque qui découle de cette évolution est de laisser à quai une partie de la population qui n’a pas les moyens, ni l’habitude d’utiliser ce type d’outil.

Quelle est la situation actuelle quant à l’utilisation du numérique dans nos communes ? Quels sont les avantages et inconvénients du numérique ? Est-ce qu’une réflexion a déjà été posée sur l’utilisation du numérique dans les communes ? Existe-t-il des dispositifs d’aide pour la population éloignée du numérique ?

Pour nous éclairer et répondre à ces questions, nous recevrons Christine Mahy, secrétaire général du RWLP et François Kinard, Bourgmestre d’Aubange.

p.jungers@mocluxembourg.be

Dans les locaux de la CSC 1, Rue Pietro Ferrero, Arlon