Elections 2019: les positions des partis face aux propositions du MOC

Élections 2019 : les positions des partis face aux propositions du MOC

Capture d ecran 250

Le 26 mai prochain, nous serons appelé.e.s à élire nos représentant.e.s aux niveaux européen, fédéral et régional (et donc communautaire). De notre choix dépendra, d’une part, le futur de l’Europe et, d’autre part, celui de la Belgique fédérale dans ses différentes composantes. Mais derrière les personnes qui sollicitent notre voix, sous les discours et les slogans, il y a le programme de chaque parti en lice et, en filigrane, le projet de société qu’il défend.

À l’heure où augmente le déficit de confiance envers le monde politique et où une partie des citoyen.ne.s est tentée par une rengaine de type «tout.e.s les mêmes» ou «il n’y a pas d’alternative», le Mouvement Ouvrier Chrétien a voulu comparer et analyser les programmes des principaux partis politiques démocratiques francophones. Parce qu’il existe de réelles différences entre leurs programmes respectifs. Et que les décisions politiques qui seront prises suite à notre vote contribueront à créer une société plus juste et plus solidaire telle que le MOC la souhaite ou, au contraire, une société plus dure et plus inégale.

Pour ce faire, nous avons demandé au cdH, à DéFI, à Ecolo, au MR, au PS et au PTB de se positionner sur 22 revendications concrètes issues du mémorandum du MOC. Il est à noter que ces revendications concernent les différents niveaux de pouvoir. Fiscalité, enseignement, logement, migration, climat, sécurité sociale ou santé sont autant de thématiques (parmi d’autres) sur lesquelles les partis ont été invités à se dévoiler. La demande précise qui leur était formulée était la suivante : êtes-vous OUI ou NON favorable à nos 22 propositions? S’ils le souhaitaient, les partis pouvaient commenter ou nuancer leur position dans un court argumentaire. Ces réponses, vous les retrouverez en pages 2 et 3 dans un grand tableau récapitulatif. En page 4, nous irons plus loin en analysant plus en profondeur les réelles convergences et divergences entre les différents programmes. Histoire que, le 26 mai, chacun.e puisse faire ses choix en toute connaissance de cause.

 Pour lire la comparaison des programmes, cliquez ici!