Observatoire politique : Refondation de l'école

Affiche delvauxL'école de demain peut-elle être émancipatrice?

Face aux difficultés que rencontre l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles (inégalités, décrochages, manque de formation des enseignants, déficit de modernité et d’efficacité, ...), le Gouvernement a officiellement débuté en janvier 2015 le processus du Pacte pour un Enseignement d’excellence. Ce Pacte met notamment l’accent sur l’adéquation entre l’école et l’entreprise. Ce projet permettra de répondre aux exigences d’une société de plus en plus compétitive. A l’opposé de cette vision, certains plaident pour une école qui permette à la société d’être davantage démocratique, émancipatrice, égalitaire,… Il s’agirait d’une école qui forme avant tout des jeunes responsables et émancipés plutôt que de répondre aux attentes de la compétition économique internationale. Quelle école souhaitons-nous pour l’avenir ? Quel type de société voulons-nous ? Doit-on uniquement répondre aux exigences d’une société plus compétitive ? Comment mettre en place un enseignement émancipateur ?

Pour répondre à ces questions et nourrir le débat, nous recevrons :

 Bernard Delvaux : Sociologue au sein de GIRSEF (Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur la Socialisation, l’Education et la Formation) à l’UCL

Contact : Ph Jungers 063/218733 ou p.jungers@mocluxembourg.be

 

 

CSC, rue Pietri Ferrero, 1 Arlon