Mardi de l'actu : Médias et violence

SinnaeveMédias et violence : qui alimente qui? 

D'où vient le sentiment d'omniprésence de la violence dans les médias ?

Volonté de privilégier le sensationnel, le dramatique pour capter l'audience et les parts de marché ? Est-ce une simple question de choix de sujets, d'images, de mots ? Ou les dispositifs médiatiques eux-mêmes contribuent-ils à renforcer l'anxiété ? La loi de l'événement permanent et de sa mise en spectacle a pris le pas sur le souci d'exposer l'information dans sa diversité.

L'évolution du paysage des médias, avec l'avènement des réseaux sociaux, renforce les logiques de concurrence, de réactivité, d'accélération, de répétition... Au risque de susciter saturation, sidération et impuissance davantage que compréhension. Comment les différentes formes de violence et leurs liens de cause à effet sont-ils analysés et mis en lumière par les médias ? Il est temps d'ouvrir la boîte noire de l'info pour en démonter les rouages.

Par Marc Sinnaeve, Professeur en journalisme à l'IHECS

CSC - 1,rue Pietro Ferrero Arlon