Mardi de l'actu : Liberté ou sécurité : faut-il choisir?

Liberté ou sécurité : faut-il choisir ?

Suite aux actes terroristes, la classe politique souhaite instaurer des mesures sécuritaires pour protéger la population : militaires dans les rues, écoutes téléphoniques, caméras, assignation à résidence, heures de perquisition, etc. Jusqu’où peuvent aller les lois sans empiéter sur les libertés individuelles et la vie privée ? Faut-il mettre certains Droits de l’Homme entre parenthèses au nom de la sécurité ?

Par Dan Van Raemdonck, Vice-Président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme et professeur à l’ULB et VUB

 

 

CSC - 1,rue Pietro Ferrero Arlon